A 32 ans, Arthur Voukeng est l’unique leader de l’équipe du Cameroun engagée au tournoi de Volley-ball masculin des 13e Jeux Africains Accra 2023. Avec un groupe où le malaise est palpable sur tous les plans, le central international camerounais va tenter bon gré mal gré, de conserver sa médaille d’or sans ses ”vrais amis” de la sélection nationale.

Comme jamais auparavant, Arthur Voukeng, à l’occasion d’assumer son statut de leader, mais aussi de meilleur joueur de l’équipe nationale de Volley-ball masculin du Cameroun auto-proclamé depuis quelques années. Mais le meilleur central du championnat d’Afrique des Nations Rwanda 2021 doit d’abord lutter contre deux solides handicapes : le manque de volonté et de motivation. Selon plusieurs informations, l’ancien joueur de Cameroun Sports Volley porte encore en lui, les séquelles du fiasco du championnat d’Afrique des Nations Egypte 2023, mais surtout la douleur des primes impayées de cette compétition égyptienne. Et pour ces récompenses attendues en vain, Voukeng a été abandonnée par ses très proches Ahmad Awal, Yvan Kody, ou encore Sem Dolegombai, Steve Boyomo et autres cadres évoluant à l’étranger qui auraient préféré rester en club suite au non-payement des indemnités de la CAN 2023.

Sur le plan compétitif, Voukeng n’est pas également stable. L’ancien joueur d’Afyon Belediye Yuntas volley en Turquie est a plus de 5 mois sans match officiel dans les jambes. Annoncé à Dubaï en septembre dernier, le central camerounais n’aurait livré aucun match dans ce championnat arabe pour des raisons inconnues par notre rédaction. Le troisième meilleur marqueur du Cameroun au mondial 2022, est sans employeur depuis plusieurs mois ce qui justifie sa présence permanente au pays et son choix de faire partir de l’équipe du Cameroun engagée au tournoi de Volley-ball des Jeux Africains malgré le boycott de ses coéquipiers.

Au milieu d’un groupe qui n’a bénéficié d’aucuns véritable stage préparatoire et constitué des joueurs moyens comme Elie Badawé, Nsangou Lindou Mohamed, Nelson Djam, Christophe Mandeng, et Stéphane Mbaihilamen, Arthur Voukeng doit faire étalage de son expérience pour porter dans le pire des cas, les siens, au pied du podium des 13e Jeux africains Accra 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…