Au sein du gymnase d’application du Collège Bilingue Johnston de Yaoundé qui a accueilli sa toute première compétition senior nationale ce week-end, le nouveau club a marqué son histoire. En dominant en quatre sets Bafia Volleyball Évolution en finale du premier regroupement de l’open Camtel Volleyball Dames de cette saison, les warrios ont soulevé le premier trophée du club dimanche 19 février 2023.

Photo de famille du premier Open Dames

Les puissants smashs de Ngatcheu, Olomo issus d’un solide jeu collectif coordonné par Mbira à la passe, ont permis au club de décrocher son premier titre. Les pas de danse avec des sourires accompagnés des cris de joie, elles viennent de rentrer dans l’histoire du sport camerounais. Au sein du gymnase d’application du Collège Bilingue Johnston de Yaoundé, les coéquipières de la jeune mondialiste 2022, Oceane Guebon MVP du tournoi, ont imposé leur rythme et ont dominé la compétition du début à la fin. « Nous sommes très contentes d’avoir remporté le tournoi parce que c’était notre objectif dès le départ. Nous sommes une nouvelle équipe et c’est notre premier championnat et du coup, on s’est donnée pour objectif de battre tous nos adversaires et remporter le tournoi si possible. On s’est surpassée et on l’a fait » s’est réjouie Brandy Ngatcheu capitaine de Cameroon Warrios Volleyball.

Ancienne joueuse de Bafia Volleyball Évolution tout comme Arielle Olomo, et d’autres qui sont allées chercher fortune et surtout tranquillité pour d’autres au sein de warrios, ont réussi en quelques mois à former un socle solide grâce au travail de quelques entraîneurs de qualité dont le principal à ce tournoi a préféré ne pas s’exprimer. Tombeuses déjà en trois sets de BVE 3-0 (25-15, 25-17, 25-16) lors de la phase de poules, les dames de Warrios ont récidivé en finale en 4 sets (25-19, 27-25, 22-25, 25-13). « Certes on se connaît, adversaires de Bafia Volleyball et coéquipières de warrios. Nous avons eu à jouer dans un même club dont on se connaît individuellement. Et nous dans le dynamisme de ”on connaît telle”, nous a forcément aidé », a indiqué la capitaine de ce club, Brandy Ngatcheu « Mais le fait que nous avons quitté le club pour venir à warrios a donné un plus à celle qui sont restées et je pense qu’elle ont progressé », a-t-elle ajouté.

Un progrès certes visible mais très mince pour inquiéter les guerrières de CWV, qui à l’image de la compétition ont dominé la finale. Présentes aux blocs avec Olomo, sur les attaque grâce à Ngatcheu et Guebon, à la réception et à la défense avec Ngatcha le premier set a été un véritable recital (25-19). Portés par ces mondialistes 2022, wete, Bediang et Brandai visiblement pas en forme pour ce tournoi, les tenantes du titre du championnat et de la Coupe du Cameroun ont fait preuve de résistance au deuxième set avant de succomber (25-27) et grâce à ce même dynamisme, elles vont faire craquer ces guerrières à la troisième manche (22-25). Plié, le roseau des warrions n’a pas rompu. Les joueuses ont fait le dos rond sans se poser de questions. Faisant preuve d’une énergie remarquable sur chaque point du quatrième et dernier set remporté (25-13). « c’est un la résultante d’un travail d’équipe et j’espère qu’on continuera sur cette lancée », souligne la capitaine.

Cameroon Warrios Volleyball tient donc le premier trophée de son palmarès après seulement quelques mois d’existence. Le nouveau club camerounais est également entré dans l’histoire comme première équipe à remporter un tournoi senior national au gymnase nouvellement construit du Collège Johnston de Yaoundé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …