Dans une salle entièrement acquise à la cause des polonais, les italiens n’ont pas raté la cible.  Vaincue au premier set, L’Italie, grâce à ses services et réceptions de qualité a réussi à renverser la tendance de la rencontre et infliger à la Pologne, chez elle à Katowice, une défaite de 3 sets contre 1 (22-25, 25-21, 25-18, 25-20) dimanche en finale du 20e Championnat du monde de volleyball masculin. La voilà devenue la deuxième nation du monde la plus titrée  de la compétition avec  4 trophées derrière la Russie 6 titres et privée de cette édition.

Pour sa 3ème finale d’affilée, la Pologne se retire avec le rang de  Vice-Championne du Monde après avoir concédé dimanche 11 septembre à domicile à Katowice la finale de sa compétition en 4 sets (25-22, 21-25, 18-25, 20-25) à l’Italie qui prend sa 4ème couronne mondiale derrière ces 3 trophée remporté consécutivement en 1990, 1994 et 1998 soit 24 ans après le dernier sacre.

Le premier point du match de haut niveau est polonais. Un long échange, conclut par l’attaque réussi d’Aleksander Śliwka. Les Italiens, comme face aux Brésiliens, en demi-finale, sont entrés en force dans la rencontre avec une défense bien solide. Et seront les premiers à creuser un écart deux points 4-2, mais le capitaine Bartosz Kurek, va enchaîner les attaques permettant à son équipe de remporter le premier set sous le chant « raz, dwa, trzy, qui veut dire un, deux, trois en langue polonaise » entonné à l’unisson par le  public polonais pour tenter de démoraliser les rivaux.

Le deuxième set a lui aussi commencé sous les mêmes cris. Avec une avance de 3 points rapidement obtenu, les Italiens se montraient plus déterminés sur l’aire de jeu.  Et vont profiter de l’attaque polonaise en perte de repère pour s’imposer (25-21). La troisième manche a été catastrophique pour les locaux dont le système de jeu a sérieusement pris un cours et ’Italie va complètement dominés la partie (25-18). Après cette fin de troisième set tonitruante, on a bien vu les italiens se lancer vers la victoire finale au 4e set. Chose faite (25-20).

Le champion d’Europe  détrônait ainsi les doubles tenants du titre pour occuper à lui tout seul la deuxième place du classement des vainqueurs du Championnat du monde de volleyball masculin de la FIVB, laissant les Polonais avec  leur chant « raz, dwa, trzy » à la troisième position. Ils devront encore patienter pour décrocher leur quatrième étoile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…