Les 13e éditions des championnats du monde de Beach volley Dames et Messieurs, qui n’avaient pas pu avoir lieu l’an dernier à Rope pour cause de pandémie, se sont déroulés du 10 au 19 juin dans le cadre de la Ville Eternelle d’Italie. Les paires Brésilienne Douda-Ana Patricia et norvégienne Mol-Sorum ont été sacrées championnes respectivement en dames et en messieurs.

 

En l’absence de compétiteurs/compétitrices russes et biélorusses pour les raisons qui ont ainsi empêché injustement la paire russe Stoyanosky-Krasilnikov de défendre son titre, les championnats du monde de Beach volley Dames et Messieurs 2022 ont été plus ouvertes que dans le championnat qui s’était disputé à Hambourg en 2019 mais elles n’en ont pas moins connu de forts beaux vainqueurs.

FIVB

Chez les dames, les Canadiennes Pavan-Melissa, tenantes du titre, ont été battues en 1/4 de finale par les Brésiliennes Douda-Ana Patricia qui allaient, par après, battre en finale d’autres Canadiennes, Bukovec-Cognac (21-17, 21-19) pour s’emparer du trophée les sacrant ainsi championnes du monde. Dans le match comptant pour la troisième place, les Suissesses Heidrich/ Vergé-Dépré ont mené (21-16, 10-7) face aux Allemandes Muller-Tillmann mais, pour des raisons physiques, ont dû quitter le terrain et laisser filer la médaille de bronze qui se profilait à leur horizon.

Mol et Sorum/FIVB

Chez les messieurs, la paire norvégienne Mol-Sorum a survolé l’épreuve et, lors de la finale contre le duo brésilien Renato/Vitor, l’a emporté en deux sets (21-15, 21-16) en faisant à nouveau preuve d’une remarquable maîtrise dans tous les domaines du jeu et dans ceux du bloc et de la défense en particulier. A noter que le team qatari Cherif – Ahmed, qui aurait pu poser des problèmes aux Norvégiens pour la conquête du titre, avait chuté en 1/16 de finale face à la paire brésilienne Bruno Schmidt-Saymon qui l’avait emporté on ne peut plus étroitement (21-19, 21-19).

 

De cette compétition masculine, on retiendra le superbe comportement des trois formations hollandaises et, en particulier, celui de l’inusable duo Brouwer-Meeuwsen qui n’échoua qu’aux portes des demi-finales du tournoi en perdant 15-13 dans le tie-break du match de 1/4 de finale.

La prochaine édition des championnats du monde de Beach volley Dames et Messieurs aura lieu l’an prochain au Mexique.

L’Afrique était représentée à  ces 13e  championnats du monde de Beach volley Rome 2022 par le Kenya, le Maroc, la Gambie et Mozambique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …