Arrivée en 2021, Simone Bikatal devrait quitter  Évreux Volley-Ball après une saison.  Le club de Ligue A Féminine de France durant la saison 2021-2022, a récemment publié sur ses comptes sociaux, les noms des joueuses qui devront  rester pour la période 2022-2023. La récept-attaquante internationale camerounaise de 29 ans ne figure pas sur la liste des six anciennes joueuses qui poursuivront l’aventure avec Évreux Volley-Ball

La Ligue A féminine 2022 de France, s’est bouclée le 7 mai dernier. Vainqueur de l’ASPTT Mulhouse lors des trois rencontres qui font offices de finale du championnat, Le Cannet a été sacré champion de France pour la première fois de son histoire. Le Volero va remettre son titre en jeu en septembre prochain pour le compte de la saison 2022-2023. Et à quelques mois de la reprise,  le mercato bat son plein.

Dernier du championnat et officiellement relégué en ligue inférieure depuis février après la lourde défaite (0-3) face à Nantes, Évreux Volley-Ball a déjà entamé son chantier pour la prochaine saison en élite féminine de France. Comme au sein de tous les clubs professionnels,  les dirigeants des Panthères ont débuté par le mercato.

Dans une publication datant de moins d’une semaine sur ses comptes sociaux, Évreux Volley-Ball, désormais club d’Élite, dévoile à ses supporters et internautes, les visages de six  des quinze joueuses de la saison dernière, appelées à rester  au club pour la nouvelle année.  Le club évoque entre autre comme raison de ce taux de séparation la jeunesse et la formation.  «C’est avec un groupe remanié que l’EVB reviendra la saison prochaine pour réaffirmer ses ambitions au plus haut niveau. Un pari sur la jeunesse et la formation ébroïcienne qui devrait à nouveau apporter beaucoup de spectacle aux supporters du club » a écrit Évreux Volley-Ball.

Le club annonce déjà ses nouvelles recrues, et la dernière en date est la centrale grecque de 21 ans Ariadni Kathariou. Curieusement aucun départ n’a été publié jusqu’ici. Et tout laisse croire que le divorce est prononcé entre Évreux Volley-Ball et neuf de ses joueuses de la saison dernière y compris l’internationale camerounaise Simone Bikatal, dont  la durée de contrat est méconnue par notre rédaction.

Présélectionnée mardi dernier en équipe nationale du Cameroun pour les prochains Jeux de la Solidarité Islamique de Konya et le championnat du monde féminin de cette année, la triple championne d’Afrique n’a pas officiellement  reçu les félicitations de la part de son club comme c’était le cas avec d’autres joueuses dont la dernière est la slovaque Dominika Drobnakova convoquée en sélection nationale de Slovaquie pour le même mondial et félicitée le 3 mai par le club Évreux Volley-Ball.

Et si les neuf départ sont effectivement actés sans annonce,  ni hommage notamment a l’endroit de Simone, celle qui a conduit le club vers certaines victoires cette saison, meilleure marqueuse et MVP de plusieurs rencontres, pour un club professionnel, ça craint !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…