Le Kenya a raté une opportunité de prendre une avance considérable sur le Cameroun dans le duel qualificatif pour les Jeux Olympiques Paris 2024. Chepchumba et ses coéquipières ont été battues vendredi soir par la Colombie lors des quarts de finale de la FIVB Challenger Cup de Volleyball féminin France 2023 qui constitue avec le Championnat d’Afrique des Nations de Volleyball féminin Cameroun 2023, la campagne de qualification des prochains JO.

Si le set pris aux colombiennes est une fierté pour le volley-ball Africain, le résultat final de la partie fait néanmoins les affaires des camerounaises. En effet, le Kenya dans son unique match de la Challenger Cup FIVB Volleyball féminin s’est incliné devant la Colombie 1 set à 3 (22-25, 25-21, 23-25, 19-25). La Kenyane aux armes lourdes Sharon ”Chumba” a été la meilleure marqueuse de la rencontre avec 27 points (24 attaques, deux aces, un bloc). La bloqueuse centrale Belinda Barasa, avec 13 points, et la récept-attaquante Veronica Oluoch, avec 11, ont également atteint une marque à deux chiffres au cours du match mais les Sud-Américain ont été plus efficaces et les Malkia Strikers ne tireront pas grand-chose de ce match en termes de points pour le classement mondial FIVB. Elles devront compter désormais sur le Championnat d’Afrique des Nations de Volleyball féminin Cameroun 2023 pour une deuxième qualification olympique de suite étant donné que la world Cup a été supprimée des compétitions de la FIVB par son Conseil d’administration en juin dernier.
Présentement 29e avec 124,69 points au classement mondial féminin FIVB juste devant le Cameroun 30e avec 122,19 points, le Kenya doit remporter la CAN 2023, en invitant une défaite face aux lionnes indomptables de volley pour réaliser cet espoir. Mais à domicile, les lionnes, auront plus davantage de remporter leur tournoi en battant les kenyanes et obtenir le deuxième ticket olympique de leur histoire.

En attendant le visage que présentera l’équipe nationale féminine senior du Cameroun, on sait déjà que le Kenya se rendra à Yaoundé dans quelques semaines avec des joueuses chevronnées comme Rose Magoi, Leonida Kasaya, Esther Mutinda et Trizah Atuka qui ont récemment fait leur retour en équipe nationale aux côtés des jeunes Loice Simiyu, Juliana Namutira et Delphine Misoki amenées par Mercy, ”Chumba”, Oluoch et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…