Avec 74,52% des voix face à Louis Majoré Timba, Julien Serge Abouem avait été élu le 13 avril 2013, président de la Fédération Camerounaise de Volleyball. En 10 ans, il a dépoussiéré sous la bannière de la refondation le volleyball camerounais au cours d’un premier mandat de 108 mois marqué aussi par des manquements.

Réélu le 4 février dernier avec 100% des voix valablement exprimées, Julien Serge Abouem célèbre ce 13 avril 2023, ses 10 ans à la tête de la Fédération Camerounaise de Volleyball. « 10 ans de travail, de succès et de réussite tant sur le plan national qu’international. 10 ans de difficultés de tous ordres mais surtout 10 qui ouvre la voie à un avenir radieux », a-t-il écrit dans son message à la famille du volleyball à l’occasion du 10e anniversaire de la refondation.

En termes de réussites, Julien Serge Abouem a métamorphosé en 10 ans, le volleyball camerounais en un produit vendable. La multiplication du nombre de sponsors et partenaires en témoignent.  Sous sa houlette, le Cameroun est consécutivement trois fois tenant du titre du Championnats d’Afrique des Nations de volleyball féminin. Les messieurs sont deux fois vice-champion d’affilée du continent, médaillés d’or aux Jeux Africains et médaillés d’argent des Jeux de la Solidarité Islamique. Les deux genres comptent six participations aux Championnats du monde de la discipline et une Coupe du Monde pour les dames. Avec lui, le volleyball a redonné du sourire à plusieurs camerounais. La multiplication des centres de formation dans le pays, a suscité la passion auprès des plus jeunes. Dans cette catégorie, le Cameroun est champion et vice-champion d’Afrique U-19 filles, médaillé de bronze aux championnats d’Afrique des Nations U-19 garçons, U21 messieurs et U21 dames. Et se prépare à entrer dans l’histoire des premiers pays qui prendront part au championnat d’Afrique des Nations des moins de 17 ans et qualificatif à son premier championnat du monde prévu cette année.  Sur le plan national, le Cameroun dénombre plusieurs clubs avec un nombre exponentiel de licenciés qui font vibrer un championnat de plus en plus attractif et qui s’affirme lors des championnats d’Afrique des Clubs. En termes d’infrastructures, la FECAVOLLEY est propriétaire d’un établissement scolaire secondaire moderne sport & étude, d’un gymnase couvert doté d’un Taraflex aux normes internationales et plusieurs gymnases en cours de construction.

Si pour certains camerounais, Julien Serge Abouem est le meilleur président de la Fédération Camerounaise de Volleyball depuis sa création, le quinquagénaire ne fait pas l’unanimité comme le clament d’autres personnes qui estiment que Abouem a laissé filer plusieurs sets au cours de son premier mandat. Son entourage un peu laxiste, les choix des sélectionneurs qui selon un fragment de la famille du volleyball camerounais ne donneraient pas la chance à tous les meilleurs joueurs de se mouvoir au sein des différentes sélections et aussi certains meilleurs technicien camerounais abandonnés sur le banc d’attente. Ce qui aurait selon eux fragilisé une partie de la famille.  Mais malgré tout, Abouem peut se gonfler le torse car les résultats lumineux de son management parviennent à couvrir tous ces manquements.

Cependant, le péché capital du président Julien Serge Abouem, durant sa décennie à la tête de la Fédération Camerounaise de Volleyball, est de n’avoir pas empêché le bicéphalisme récemment installé à la tête de l’organe dirigeant du volleyball camerounais pourtant il est bourré de stratégies, de capacités et mêmes de moyens comme avoue son entourage.  Et pour sereinement atteindre son prochain objectif « Faire figurer le volleyball camerounais parmi les 10 meilleures nations de volleyball dans le monde à l’horizon 2023 », le président Julien Serge Abouem doit premièrement avec le concours de la justice  camerounaise et des instances internationales libérer le volleyball camerounais et rendre indépendante la FECAVOLLEY.

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…