La sélection nationale U-18 Filles a bouclé son premier stage préparatoire aux compétitions internationales de 2022, le 31 décembre 2021. En deux semaines, 14 jeunes volleyeuses se sont  exercées aux techniques fondamentales du volleyball.

Ouvert le 18 décembre dernier, ce premier stage avait pour objectif  de réviser les fondamentales techniques de la discipline et d’accentuer le travail de la technique individuelle des joueuses. C’était également l’occasion pour le staff technique chapeauté par Emile Tong Tong d’observer les habilités de chaque joueuse en vue de leur spécialisation à des postes spécifiques.  Et c’est dans une ambiance bonne enfance que les entraînements se sont déroulés

« J’ai beaucoup aimé l’ambiance du stage. Comme je joue libéro et elles sont encore nouvelles, elles ne comprennent pas bien. Par exemple quand après le service il faut changer pour qu’elles partent en 6 parfois elles s’embrouillent en restent en 5 ou le 6 reste trop avancé parfois moi ça me gêne mais à part ça, ça va je m’en sors et l’ambiance du groupe est bien on bavarde beaucoup c’est amusant et elles apprennent très vite et très bien. Moi personnellement j’aimerais sortir première avec mon équipe à toutes les compétitions qu’on puisse encore bien s’entrainer pour pourvoir gagner ». A t’exprimé Ngo Helles Audrey sociétaire de Conquistadores après le stage.

Le stage s’est achevé par un match d’évaluation marqué par la présence du président de la Fédération camerounaise de Volleyball, Julien Serge Abouem. A l’issue de la rencontre, il a précisé aux joueuses et aux membres du staff technique, les objectifs et les enjeux  de ecette année, conserver le titre de champion d’Afrique et remporter les jeux africains de la jeunesse. Il a par ailleurs rappelé aux uns et aux autres l’esprit de discipline qui doit prévaloir dans la tanière. Prenant la parole à leur tour, les joueuses dont la moyenne d’âge varie entre 11 et 17 ans ont tenu particulièrement à remercier le président de la Fecavolley pour les tennis de compétition à elles offertes quelques heures avant la fête de la nativité.

À travers ce regroupement, les Lionnes de moins de 18 ans ont pu apprécier la qualité de l’offre infrastructurelle du Collège Johnston, Sport Études de Yaoundé qui leur a servi de cadre d’entraînement, d’hébergement et de restauration durant le stage. Le rendez-vous a été pris dans un mois pour le prochain regroupement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …