Arrivé le mois dernier à Amiens Métropole Volley-ball où évolue le réceptionneur attaquant international camerounais Didier Sali Hilé depuis la saison 2016 – 2017, le marocain Kamal Ouali a répondu à quelques questions des journalistes de l’AMVB dans le cadre de leur mini programme ”Instant Focus”.   

– Bonjour Kamal, j’espère que tu vas bien. Tout d’abord, pourrais-tu te présenter pour les personnes du club qui ne te connaissent pas ?

Bonjour, je m’appelle Kamal Ouali, j’ai 33 ans et je suis originaire du Maroc. J’ai joué notamment à Al Nasr Club Emirates au niveau professionnel, ainsi que dans l’équipe nationale du Maroc.

– Peux-tu nous donner ton ressenti sur ton arrivée au club ?

Honnêtement, je suis très satisfait de l’accueil que le club m’a offert. Les entraîneurs, les managers, les joueurs, je tiens à les remercier pour leur accueil chaleureux. Je suis motivé à faire de mon mieux pour l’équipe.

 – Comment trouves-tu le championnat français ?

Déjà, il y a plus de divisions professionnelles en France qu’au Maroc. Le niveau est plus relevé mais cela va me permettre de progresser !

– As-tu déjà remporté des titres ou des trophées durant ta carrière ?

Oui bien sûr. J’ai eu la chance de gagner 6 championnats du Maroc et 3 coupes du Trône au total avec les clubs FAR, CODM et Alansr Club Emirats au Maroc. L’une de mes meilleures victoires est le Championnat d’Afrique des Nations avec l’équipe nationale du Maroc.

– Quel est le plus beau souvenir de ta carrière ?

Mon plus beau souvenir, c’était de gagner le Championnat d’Afrique des Nations avec l’équipe nationale du Maroc et la Coupe du Trône avec mon club la même année ! De plus, j’ai été élu meilleur bloqueur avec l’équipe nationale en 2013. J’ai également beaucoup apprécié les 21 années passées au CODM, mon club formateur.

Cela te donne un très joli palmarès ! Merci Kamal et à très vite !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…