Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. Les Polonaises affronteront en demi-finale les Italiennes qui se sont débarrassées des États-Unis, champions olympiques en titre, un peu plus tôt ce vendredi en Thaïlande.

Le dernier quart de finale de la Ligue des Nations de Volley-ball féminin à Bangkok, entre la Pologne et la Turquie, est le seul match joué au-delà de trois sets. Malgré une performance de la star turque d’origine cubaine Melissa Vargas, auteur de 39 points, les Polonaises ont composté, la dernière place des demi-finalistes du tournoi. Elles l’ont emporté sur le score de 3 sets c

ontre 2 (20-25, 25 – 22, 25 – 20, 19-25, 15 – 11) « Avant le match, nous pensions seulement que nous devions simplement être ensemble sur le terrain et donner notre énergie positive à chaque ballon. Nous savons à quel point l’équipe nationale de Turquie est forte et je tiens à les féliciter ! Mais je suis tellement heureuse ! C’est une sensation incroyable ! Je sais que nous ne jouons toujours pas notre meilleur volley-ball, mais nous avons gagné et c’est le plus important ! Demain, ce ne sera pas facile, car nous jouons contre l’Italie, mais c’est sûr que nous allons nous donner à 100 %, nous amuser, jouer ensemble et être heureuse pour chaque point que nous prendrons » a expliqué l’attaquante polonaise Magdalena Stysiak.

Lors du premier match de la journée à Bangkok, l’Italie a battu les États-Unis, champions olympiques en titre, 3 – 0 (25 – 21, 25 – 21, 25 – 23) grâce aux 20 points de sa star Paola Egonu. La Squadra Azzura va disputer la demi-finale de la VNL pour la deuxième fois de son histoire après celle de l’édition de 2022 qu’elle avait d’ailleurs remporté l’or. « Ce n’était pas un match extraordinaire, mais l’important était que nous restions ensemble. Et c’est ce que j’aime chez les filles : nous nous sommes amusés et nous avons apprécié. Bien sûr, nous en voulons plus. Nous nous battrons jusqu’au bout pour la finale et après… » A déclaré Myriam Sylla.

En ouverture des demi-finales ce samedi 22 juin, l’Italie et la Pologne vont s’expliquer en début d’après-midi tandis que le Japon va défier le Brésil trois heures de temps plus tard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pamela Owino, l’étoile montante Kenyane prête à illuminer Paris 2024

Le volleyball Kenyan tient sa future star. Il s’agit de Pamela Owino Adhiambo 23 ans…