Touchée physiquement au cours du premier match de la saison en Championnat, la réceptionneuse-attaquante d’OS Belenenses a été victime d’une rupture complète du ménisque externe et va également subir une opération au ligament. La lionne indomptable recrutée à Salwa Al-Sabah SC au Koweït ne jouera plus cette saison avec l’équipe portugaise.

L’année 2022 aura été dure pour Victoire Nama Atangana jusqu’au bout. Privée premièrement du Championnat du Monde de volleyball féminin Pays-Bas Pologne par la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB), la volleyeuse qui venait à peine de s’engager avec le club féminin de volleyball portugais OS Belenenses pour une saison la passera malheureusement à l’infirmerie. L’internationle camerounaise de Belenenses à été victime d’une rupture complète du ménisque externe lors du premier match de la saison du championnat de Volleyball  de première division du Portugal. Annoncée dans un premier temps pour quelques semaines d’absence, Nama à été finalement contrainte après examens approfondis, d’abandonner ses coéquipières sans avoir disputé le moindre match. « Mon beau volleyball, on aurait dû avoir une belle saison toi et moi mais Dieu en décidé autrement. Malheureusement je vais devoir aussi opérer mon ligament. Ménisque + ligament veut dire que je vais te mettre à côté jusqu’à la saison prochaine. Ça doit être dur ça toi mais on se revoit vite ! » s’est-elle lamentée sur son compte instagram.

L’équipe féminine de volleyball d’OS Belenenses ira donc chercher le titre de champion du Portugal et autres cette saison sans sa nouvelle recrue et reste à savoir ce que deviendra son contrat et si celui-ci sera renouvelé la saison prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…