Dynamic volley-ball School est née de la volonté d’éduquer, de transmettre une passion et de vulgariser le volley-ball. L’école de formation a pour objectif principal, de faire découvrir, aux plus jeunes, la pratique ainsi que les lois du jeu du volley-ball. Une école aux nobles initiatives et aux grandes ambitions que nous vous amenons découvrir. Prêt ? Good !

bty

Il est 15h45, lorsque nous entrons au Sawaland Bonamoussadi par l’entrée principale la seule officielle d’ailleurs. Un complexe sportif, situé au cinquième arrondissement de Douala juste derrière sa mairie. C’est là, que les élèves de Dynamic volley-ball school, se mettent à la pratique du volleyball. Derrière l’imposant portail vieillissant, plusieurs aires de jeux sont aménagées. Après quelques coups d’oeil, jeté ici et là, nous apercevons le site réservé au volley-ball. Une fois sur le lieu le coach Dorlain Yikbedeck, diplômé de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), nous accueille avec son sourire légendaire et nous coache par la suite sur la connaissance de l’école.

Dynamic volley-ball shcool est née apprend-on, d’une simple volonté de transmettre un savoir-faire. Le projet voit le jour en 2018 avec à sa tête Olivier Batonga, entraîneur FIVB niveau 3. Depuis 3 ans, les enfants de 6 à 16 ans, bénéficient d’une initiative au volley-ball. (Exercices de passes, de blocs, de manchettes et de services suivis de rencontres amicales à quatre pour booster leur morale). La sélection se fais sur le tas et ceux qui on une bonne morphologique et une bonne qualité technique, ont la chance d’intégrer l’école. Elle compte pour le moment, 50 élèves dont 30 réguliers sur lequel, le centre compte s’appuier pour monter l’ossature de sa toute première équipe. Les séances de cours se déroulent les mercredis et samedis de 15h à 17h en période de classes. Et pendant les congés, le travail devient plus large avec les petits stages de vacances allant d’une à deux semaines d’entrainement quotidien ou alors de 4h par jour selon la disponibilité des encadreurs qui sont au nombre de 03 avec 02 permanents.

Au fur et à mesure que le centre grandit, les dépenses s’accroissent naturellement. Il faut payer le matériel en fonction de l’effectif ( ballons,maillots…), le cadre est payant au même titre que l’autorisation et l’affiliation aux championnats de la fédération. Malgré les moyens limités, Dorlain Yikbedeck rêve grand. « Mon rêve c’est d’avoir un gymnase Dynamic dédié  au sport en général et au volley-ball en particulier. Voir ces enfants  prospérer. Si le projet est bien ficelé, Dynamic sera une école, représentée même au niveau international ».

Dynamic Volleyball School a une existence juridique. Et à présent,  l’administration et les encadreurs s’attelent à constituer un groupe dynamique qui ira valablement représenter les couleurs (blanc, bleu et noir) de l’école, au championnat des écoles de la FECAVOLLEY pour le compte de la saison sportive 2021-2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Camtel Volleyball Open Seniors Dames 2021 : Les Récompenses du premier Regroupement

Les dames de Bafia Volleyball Évolution ont été sacrées championnes du premier regroupemen…