C’est dans un communiqué,  que l’intense faîtière du volleyball mondial  l’a confirmé ce weekend. Contre toute attente, le championnat du monde de volleyball masculin 2022 se tiendra comme prévu en Russie.

La Fédération Internationale de Volleyball a décidé de se singulariser. Alors que les forces armées russes ont attaqué l’Ukraine, le Comité International Olympique (CIO) a vivement critiqué le non-respect de la trêve olympique et a appelé l’ensemble des fédérations internationales à renoncer aux événements prévus en Russie. Alors que la Formule 1 ou encore la Fédération Internationale de ski (FIS) ont décidé de suspendre ou annuler l’ensemble des épreuves organisées dans le pays durant les mois à venir, la Fédération Internationale de volleyball (FIVB) a décidé de prendre une position opposée. En effet, du 26 août au 11 septembre prochain, la Russie doit accueillir la 20eme édition du championnat du monde masculin, pour lequel l’équipe du Cameroun champion d’Afrique  est qualifiée. Dans un communiqué transmis à l’agence Reuters, la FIVB confirme que la compétition aura lieu comme prévu.

La FIVB ne veut pas mélanger sport et politique

En effet, dans ce communiqué, la Fédération assure travailler « en étroite collaboration avec la Fédération russe de volley et le comité d’organisation du Mondial 2022 en préparation des différents évènements de volley et de beach-volley prévus dans le pays, et qui se dérouleront comme prévu ». Une prise de position à contre-courant que la FIVB justifie par le fait que « le sport doit toujours être strictement séparé de la politique ». « Nous surveillons attentivement la situation pour pouvoir assurer la sécurité et la santé des participants à l’évènement, ce qui est notre priorité », conclut la fédération. A cela s’ajoute l’absence à l’heure actuelle de sanctions à l’encontre de la Fédération Russe de volleyball ainsi que son équipe nationale, vice-championne olympique à Tokyo.

Et c’est sans les champions olympiques  que la compétition devrait se tenir.  En effet, la Fédération française de volley annoncé samedi dernier que l’équipe de France ne se rendra pas en Russie si le championnat du monde, y est maintenu.

 

Un commentaire

  1. Les fonctionnaires du volley-ball qui s’accrochent à l’agresseur russe sont à mes yeux des imbéciles impitoyables, sans caractère et imbus d’eux-mêmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Paris 2024 : Les poules du tournoi de volleyball féminin sont connues

Le tirage au sort du tournoi de volleyball féminin des Jeux olympiques de Paris 2024 a eu …