En rouvrant le processus d’appel d’offres du prochain championnat du monde masculin dont l’organisation a été retirée à la Russie, la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) a décidé de modifier la formule du tournoi à fin de permettre à plusieurs pays potentiels d’accueillir la phase de poules.

La FIVB a annoncé la modification de la formule du Championnat du monde masculin 2022 prévu le 26 août au 11 septembre. Une compétition qui devait initialement se dérouler en Russie.  Mais en raison de la guerre en cours en Ukraine, les russes qui avaient déjà investi dans  les dix villes hôtes du tournoi, ont officiellement perdu le droit de l’organiser le 1er mars dernier. La nouvelle formule adoptée prévoit de maintenir le format du tournoi à la ronde de la phase de poule avec six poules de quatre équipes.

Selon l’instance dirigeante du volleyball mondial, les deux meilleures équipes de chaque poule et les quatre meilleures équipes classées troisièmes vont se qualifier pour la phase à élimination directe de la compétition. Il n’y aura plus de poules dans la deuxième phase du tournoi comme avant. Cette phase à élimination directe est constituée des huitièmes de finale, les quarts de finale, les demi-finales et les finales, pour un total de 52 matchs à jouer durant l’épreuve. Avec cette formule, la FIVB veut d’après elle, permettre, à plusieurs pays d’accueillir la phase de poule, à un maximum de  deux pays organiser les huitièmes de finale et les quarts de finale, et laisser les demi-finales et  finales se dérouler sur une autre terre d’accueil.

La Fédération Internationale de Volleyball a d’ailleurs déjà lancé un processus d’appel d’offres accéléré pour l’organisation du 20e Championnat du monde FIVB de volley-ball masculin retiré à la Russie. Elle invite les fédérations nationales et les pays hôtes potentiels à soumettre leur candidature au plus tard le 14 mars prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…