Libero au sein de l’équipe nationale féminine du Cameroun et réceptionniste-attaquante en club, Reine Davina Ngameni, comme une lionne, a presque tout dévoré sur son chemin. La joueuse de l’équipe de volleyball de Seneca Sting est auteur d’une incroyable saison couronnée de cinq titres individuels.

Désignée MVP de l’équipe de volleyball de Seneca Sting et meilleure athlète de l’année toutes disciplines confondues de l’école, Davina Ngameni a été également nommée par L’OCCA (Ontario Colleges Athletic Association) au sein des ‘’First Team All Star’’ et East Division Play’’ de l’année 2023 et conclu par le trophée All Canadian. La championne d’Afrique 2021, 21 ans et deuxième saison au sein du championnat inter collège de l’OCCA au Canada a presque tout raflé « Quelle nuit et quelle saison incroyable ? » s’interrogeait-elle sur son compte Instagram. « Merci à tous pour votre soutien et vos encouragements. Merci aussi à mes coéquipiers et coachs de toujours croire en moi », a par la suite écrit la mondialiste 2022 avant de revenir sur la saison a rebondissement qu’elle a connu avec son club « Ce n’était pas une saison facile mais nous avons pu montrer que tout peut arriver dans un match. Rendez-vous la saison prochaine pour une nouvelle aventure » a-t-elle conclu.

Saison difficile pour l’équipe de volleyball de Seneca Sting dont la course s’est achevée à l’étape des quarts de finale du championnat après la large défaite en trois sets infligée par  Mohawk Mountaineers. Malgré ce résultat collectif, les performances individuelles et le caractère décisif et impressionnant qui colle à la peau de Davina Ngameni depuis le Cameroun, ont totalement milité en sa faveur. Formée par l’équipe de la  refondation qui chapeaute la Fédération Camerounaise de Volleyball depuis 2013, Reine Davina Ngameni Mbopda a déposé ses valises au sein de Seneca Sting la saison passée en provenance de Bafia Volleyball Evolution. Pour son baptême dans le championnat de l’OCCA, l’internationale camerounaise s’était illustrée comme MVP de l’équipe de volleyball de son école, se faisant aussi une place de choix dans les ‘’First Team All Star’’ et East Division Play’’ de l’année 2022. Des distinctions, qu’elle a brillamment conservé cette saison en ajoutant dans sa gibecière, le trophée All Canadian et celui de meilleure athlète de l’année 2023 toutes disciplines confondues de son école.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…