Les travaux du gymnase du Centre International des Conférences de Mbalmayo (CICM), ont été officiellement lancés samedi 22 octobre par la pose de la première pierre à Ekombitié. Le président Julien Serge Abouem de la Fédération camerounaise de Volleyball (FECAVOLLEY), et le représentant du CICM, Okalla Ahanda l’ont fait en donnant rendez-vous aux différentes délégations pour l’inauguration en juin 2023 soit dans 8 mois, le délai du chantier.

Photo de famille de la cérémonie de pose de la première pierre du gymnase de CICM / photo J. Nteppe

Le gymnase du Centre International des Conférences de Mbalmayo sera en quelques sortes pour ceux qui le savent l’un des clairefontaines des équipes nationales du Cameroun de Volleyball. Il devrait également permettre aux formations des pays frères à préparer leurs compétitions internationales et sera surtout l’anti-chambre des volleyeurs du département du Nyong et So’o, région du Centre Cameroun. Prenant la parole lors de la cérémonie de pose de la première pierre organisé samedi au sein du CICAM, Le président Julien Serge Abouem a manifesté sa fierté de voir ce projet prendre corps. « Je voudrai à cette occasion dire merci à notre partenaire Okalla Ahanda qui a accepté de nous accueillir à son sein et nous voulons lui faire la promesse de ce que, de ce gymnase, naîtront les camerounais, les camerounaise, des enfants d’Ekombitié pourquoi pas qui vont valablement défendre les couleurs du Cameroun »

L’ouvrage qui sera inauguré en juin 2023 avec les finales de la Coupe du Cameroun juniors va coûter cent millions (100 000 000) FCFA. Il est financé a 50% par la FECAVOLLEY et les 50% restants seront pris en charge par le partenaire CICM qui souhaite par cette action participer à la fabrication des futurs volleyeurs camerounais selon le promoteur Okalla Ahanda. « Ça a été pour nous une évidence quand la Fédération nous a contacté avec une équipe féminine trois fois championne et nous nous sommes dit ici, nous voulons de l’excellence et la performance comment ne pas accepter de nouer ce partenariat avec une équipe d’excellence et de performance ? Mais cette envie est devenue plus grande avec la nouvelle génération des sportifs. On sait dit qu’on ne doit pas seulement cueillir les fruits, on aurait participé à la refondation des nouveaux talents du futur donc pour notre centre c’est une bénédiction.»

Une bénédiction prononcée d’ailleurs par l’évêque de Mbalmayo Joseph-Marie Ndi-Okalla qui a scellé l’oeuvre par le médaillon de Saint Michel. L’homme de Dieu dans son homélie a invité l’assistance à l’altruisme (sens de l’autre, se soucier du bien de l’autre). Un esprit  qui pourrait porter le volleyball camerounais à tous les filets mondiaux.

Crédit photo : Juniors Nteppe

Un commentaire

  1. Oh my goodness! Amazing article dude! Thanks,
    However I am experiencing problems witth youir RSS.
    I don’t understand thhe reason why I cannot subscribe too it.
    Is there anybody else getting thee ssme RSS problems?
    Anyboody who knows the solution can you kindly respond?
    Thanx!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…