Marie Thérèse Belinga devrait fait partir de l’effectif des Forces Armées et Police cette saison. La jeune pépite qui sort du centre de formation de FAP est la pièce principale de l’équipe junior du club. Sous la demande du coach Robert Samou, la recept-attaquante de 14 ans s’entraîne avec l’équipe première depuis quelques semaines.

Marie Thérèse Belinga en attaque / Photo Zidane Kengne

Après pratiquement 2 ans passés au centre de formation de FAP Volleyball, Marie Thérèse Belinga évolue depuis 2020 avec l’équipe junior du club. Et depuis quelques semaines, elle fait ses premiers pas en équipe première. Impressionné par son potentiel, Rorbert Samou qui voit en elle un grand avenir l’a surclassé. La recept-attaque de 14 ans s’entraîne désormais sur la cours des grands « C’est génial ici ! Nos grandes sœurs nous encouragent beaucoup quand on joue et jouer avec elles ça donne beaucoup d’envie de se surpasser. »

La tâche est énorme et la concurrence est rude mais Marie tient à confirmer et pourquoi pas durant ce stage préparatoire au Championnat des Clubs de la zone IV de la CAVB. « Tout est possible ! Je vais juste travailler et beaucoup travailler et mettre beaucoup d’effort. Je sais que ça va aller si je reste dans le travail. »

Elève en Lower siths (première en section anglophone), Marie Thérèse Belinga s’est déjà taillée un rythme de vie digne de celui d’une sportive de haut niveau. « Le matin je pars à l’école, je quitte l’établissement directement pour le club et après les entraînements, je retourne à la maison, je me lave, je me repose un peu, après je prends mes cahiers ensuite je manipule le téléphone pendant quelques minutes avant d’aller me coucher. Pour la nutrition je mange le matin, à midi et le soir pratiquement aux mêmes heures. »

Marie Thérèse Belinga / Photo Zidane Kengne

C’est sur cette forte pression quotidienne qu’est soumise la jeune fille depuis qu’elle a été inoculée par le virus du volleyball. « Au début ça ne représentait rien pour moi parce que je savais qu’on m’avait appelé juste pour mon gabarit mais après je me suis rendu compte que le volleyball c’est un bon sport et en plus ça fait vite voyager et au volleyball tu rencontres beaucoup de personnes très simples. »

En tant que joueuse de volleyball, Marie Thérèse, ambitionne faire le tour du monde « Je ne veux pas me limiter seulement au Cameroun, je veux être une joueuse internationale, voyager aller jouer dans les grands championnats comme en Pologne » Et c’est sur des empreintes de qualité qu’elle pose ses pieds. « Nana, Momo, Fotso font partir de mes modèles. Elles sont nombreuses au Cameroun que j’aime voir jouer. »

Marie Thérèse Belinga fait également partir de l’équipe nationale des moins de 18 ans du Cameroun. Elle est présélectionnée pour la première par le coach Emile Tong Tong pour la préparation du mondial Mexique 2021. Elle devait débute cette année avec les voyages à l’occasion de la CAN féminine U18 qui avait finalement était annulée par la Confédération Africaine de Volleyball.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pamela Owino, l’étoile montante Kenyane prête à illuminer Paris 2024

Le volleyball Kenyan tient sa future star. Il s’agit de Pamela Owino Adhiambo 23 ans…