Manuela Bibinbe, ne fera pas partir du groupe des 24 joueuses, qui devrait entrer en stage le 6 juin prochain au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé, en vue des Jeux de la Solidarité Islamique et du championnat du monde de volleyball féminin FIVB Pays-Bas Pologne 2022. Le système  éducatif des États-Unis, a une fois de plus eu raison de la centrale internationale camerounaise comme lors de la CAN 2021 qu’elle n’avait pas pris part pourtant convoquée.

C’est le gros absent de la listé des 24 joueuses présélectionnées mardi dernier, par le staff de Jean René Akono. Manuela Bibinbe, ne défendra pas les couleurs du Cameroun aux Jeux de la Solidarité Islamique et au championnat du monde de volleyball féminin FIVB Pays-Bas Pologne 2022. Une absence qui laissera certainement des séquelles à en croire  Junior Anomah Neba, premier  coach adjoint de l’équipe nationale féminine. Rencontré samedi dernier à Douala, il est revenu sur les raisons, de la non présélection de la championne d’Afrique 2019 de 20 ans.                                                                                                                                                                                                 ‘’Lors de sa dernière sortie  je crois que Manuela  à bien explique (Interview de Cam Volley). Il y’a vraiment les difficultés pour qu’elle puisse se déplacer pour venir, déjà  ses études et les conditions de son déplacement. vous savez c’est un peu compliqué quand il va falloir privilège les études et le sport à un moment donné je pense  que c’est encore une jeune fille elle a fait le choix de privilège ses études pour l’instant parce qu’elle est dans une école où s’est tellement compliquée pour l’avoir actuellement. Certes que c’est la période des vacances actuellement de ce côté mais elle doit reprendre l’école  en aout.

Vous voyez que s’il y a possibilité d’être là pour le stage et qu’elle ne soit pas disponible pour les compétitions qu’on prépare ça n’aurait  servi à rien. Donc c’est pour ça, que de commun accord nous avons décidé  que le mieux était de ne pas la convoquer  parce que les conditions ne sont pas réunies pour qu’elle puisse venir mais l’absence de Manuela sera un gros manque pour notre équipe parce que c’est une jeune qui a plein de potentiel  et nous espérons que dans l’avenir nous l’aurions pour les prochaines compétitions

Il y a eu beaucoup de dialogue a ce niveau mais je peux vous dire que ce n’est pas une affaire de Fédération à coach seulement. La vérité c’est qu’elle est dans l’indisponibilité de participer aux compétitions de cette année.’’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…