Après la finale du championnat perdue le 5 juin dernier, Kevin Bassoko, libéro de Cameroun Spotrs Volley et ses coéquipiers vont croiser les messieurs des Force Armées et Police en finale de la Coupe du Cameroun le dimanche 26 juin prochain au Gymnase de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux public de Yaoundé.  Et au lendemain cette finale, le double vice-champion d’Afrique retournera en stage avec l’équipe nationale.

Nous sommes à trois jours de votre deuxième finale de la saison après celle du championnat perdu devant PAD Volleyball. A quoi peut-on s’attendre dimanche en finale de la Coupe face FAP?

Déjà il faut faire le plein de confiance après notre défaite lors de la dernière finale ,oublier ce qui s’est passé et se concentrer celle sur celle à venir.                           

Vous avez remporté l’édition précédente devant le même adversaire. C’est un avantage pour vous?

Non ! Puisque les finales se suivent mais ne se ressemblent pas, j’insiste sur (oublier ce qui s’est passé et se concentrer sur ce qui est à venir) on va jouer cette finale avec beaucoup d’engagements.

Ce mercredi vous avec eu une séance  d’entraînés, elle portait sur quoi ?

Non ! Vous vous trompez nous n’avons pas changé le lieu d’entraînement nous nous sommes entraînés à la cité universitaire comme toujours La séance a porté sur quoi? Nous avons un travail de service réception Question d’avoir des sensations avant le match

L’équipe est-elle prête pour cette finale?

On a préparé la finale avec beaucoup de sérénités donc je peux affirmer sans risque de me tromper que l’équipe est prête.

Sur quels points forts peut s’appuyer Cameroun Sports volley?

Cameroun sport volley doit s’appuyer sur la cohésion de groupe

Le public de Port, a énormément contribué à son succès face à vous, Est ce qu’un public actif ne pourra pas être un atout pour vous dimanche?

Le public est important c’est vrai! Mais il va d’abord falloir compter sur nos atouts et notre qualité de jeu, après si on a le soutien du public ça sera idéal.

 Sur le plan personnel que pensez-vous de votre saison en tant que l’un des leaders de cette formation.

Personnellement je ne peux pas me juger ça sera un peu gênant pour moi, vu les appréciations des uns et des autres je dirais que j’ai quand-même un niveau de jeu acceptable et aussi pour moi gagner cette finale sera importante et la je pourrai dire avoir fait une bonne saison étant donné que on ne retient que les vainqueurs et non les vaincus

Après cette finale, vous allez retrouver l’équipe nationale pour la suite du stage des jeux de la Solidarité Islamique et des championnats du monde. Comment se passent les choses avec la sélection?

Pour cela il faudra déjà que je sois dans la liste. C’est pas que je n’ai pas confiance en moi j’attends voir la prochaine liste du staff pour tirer des conclusions par rapport à cela

Vous êtes double  vice-champion  d’Afrique. Quel souvenir gardez-vous de ces deux dernières CAN?

De l’amertume bien sûr pour un compétiteur la victoire est la meilleure des choses. Il y’a quelques détails prêts qui nous ont échappé alors nous allons travailler pour être en tête la prochaines fois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …