Absent de l’équipe nationale du Cameroun de volleyball depuis 2019, pour des raisons extra-sportives, Nathan Woumenbaina, a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale à 37 ans. Le désormais ancien capitaine des lions indomptable du volleyball dit vouloir se concentrer à ses affaires personnelles.

Arrivé très jeune au sein de la tanière des lions indomptable du volleyball, Nathan Woumenbaina ne faisait vraiment plus partir de cette formation après les Jeux africains de 2019. Pour des raisons extra-sportives, le natif de Bourha-Wango ne répondait plus aux multiples convocations du staff de l’équipe nationale du Cameroun de volleyball. L’homme de 37 ans qui aura marqué son temps sous les couleurs de la sélection nationale en s’illustrant comme l’un des meilleurs réceptionneurs-attaquants du Cameroun s’est définitivement retiré du groupe camerounais.

Dans un message publié ce matin sur son compte officiel instagram, le recep-attaquant camerounais de Chaumont Volley-Ball 52 Haute-Marne de Ligue Pro A de France, a tenu à remercier toutes les personnes qui ont contribué à sa réussite dans cette sélection nationale durant une quinzaine d’années.

‘’J’avais l’âge de 6 ans quand mon rêve de jouer pour l’équipe nationale de mon pays débuta. Rêve devenu réalité, que j’ai vécu pendant une quinzaine d’années avec beaucoup d’intensité. Tellement de souvenirs: Les voyages, les fous rires, les souffrances, le vestiaire, les victoires, les défaites, l’hymne national, resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Aujourd’hui est venu le moment de mettre un terme à ma carrière internationale. C’est une décision difficile certes, mais mûrement réfléchie. Je ressens le besoin de consacrer plus de temps à ma famille, mes proches, préparer ma reconversion, et me consacrer uniquement à ma carrière en club étant donné que je commence à me fatiguer.
Je tiens d’abord à remercier Dieu sans qui rien ne serait possible.
Ensuite mes frères Charles et Simon qui m’ont tout appris depuis mon bas âge, et à toute ma famille, mes amis, pour leur soutien sans faille.
Enfin je remercie la fédération camerounaise de volleyball, mes entraîneurs, kinés, médecins, tous les fans des lions, sans oublier mes coéquipiers avec qui j’ai passés des moments inoubliables. Merci du fond du cœur.
Je souhaite une bonne continuation à mes petits frères qui, je l’espère, réaliseront leurs plus grands rêves. Je serai toujours disponible pour vous aider.
Merci Cameroun’’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…