Le président de la Fédération Internationale de Volleyball a reçu ce jeudi 31 mars 2022, le président de  la Fédération Sénégalaise de Volleyball. Parmi les sujets abordés au siège de la FIVB en Suisse, figurait le soutien au développement de la FIVB pour les fédérations nationale.

Le président de la FIVB, le Dr Ary Graça , a accueilli ce jeudi Amadou Anne Séye, président de la Fédération sénégalaise de volleyball, au siège de la FIVB. Ils ont débattu sur les opportunités d’organisation des tournois en terre sénégalaise et de l’apport des entraîneurs fournis par la FIVB pour aider le Sénégal à développer une jeunesse forte et compétitive pour l’équipe de Beach-volley.

Amadou Anne Séye était accompagné du Français, François Winograd,l’entraîneur de volleyball de plage de haut niveau, qui a été nommé par la FIVB pour porter le programme de soutien aux entraîneurs sénégalais en 12 mois. L’objectif principal du projet est de léguer au Sénégal, une solide équipe nationale de jeunes de volleyball de plage avant les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2026 qui se dérouleront à Dakar.

Le président de la FIVB et le président de la Fédération de volleyball du Sénégal ont signé un accord pour une année supplémentaire de soutien aux entraîneurs du pays. « Lors de la réunion d’aujourd’hui, nous avons pu discuter des développements récents du Beach-volley au Sénégal, d’autant plus que l’entraîneur nommé par la FIVB y travaille déjà depuis six mois. Nous avons également discuté de certaines opportunités d’accueil le volleyball de plage pour le Sénégal alors que le pays se prépare à accueillir les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026. J’ai été ravi de recevoir des nouvelles positives sur les résultats du soutien aux entraîneurs, nous avons donc approuvé une année supplémentaire de soutien aux entraîneurs au Sénégal et le contrat a été signé en conséquence » a expliqué le président de la FIVB à l’issue de la réunion.

Il convient de rappeler que la Fédération sénégalaise de volley-ball est l’une des fédérations africaines les plus soutenues par l’instance faîtière du volleyball mondial. Depuis 2017, le Sénégal, a déjà bénéficié du soutien matériel (Ballons) de la FIVB, d’un projet de soutien aux entraîneurs de trois mois en 2019 et le plus récent, est l’accord de  soutien aux entraîneurs d’un an signé en 2021 et  qui vient d’être prolongé.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…