Le passeur italien est le meilleur joueur de l’équipe type de la 20e edition du Championnats du monde de volleyball qui s’est refermée dimanche 11 septembre à Katowice, en Pologne. Le joueur de 26 ans est récompensé pour l’effort fourni individuellement durant toute la compétition.

Leader technique et capitaine de la jeune formation Italienne championne du monde 2022, Simone Giannelli a été élu Most Valuable player (MVP) de  la 20e édition du tournoi. Deux autres champions du monde font partir de cette équipe du sept majeur de la compétition qui est également constitué de trois volleyeurs polonais vice-champions et d’un joueur du Brésil médaille de bronze

Pour sa deuxième participation au Championnat du monde, le passeur Giannelli qui a été nommé MVP occupe la première position aussi à son poste, avec 139 actions positives et un taux de réussite de 26,83%. Il a également effectué 11 attaques décisives, 8 blocs, 5 aces et 25 récupérations lors de la compétition abritée par la  Pologne et la  Slovénie. « C’était incroyable de jouer ici, les supporters polonais sont incroyables », a-t-il déclaré à la presse après la finale. «Ils encouragent beaucoup leur équipe, mais ils sont très gentils avec leurs adversaires. J’apprécie l’atmosphère qu’ils ont créée ici. Je voudrais tous les remercier, ils respirent à coup sûr le volley-ball

En finale le passeur italien  de Trentino Volley a réalisé une excellente performance pour conduire ses coéquipiers vers le sacre. 11 actions réussies,  sept points marqués, cinq attaques décisives et deux as. Simone Giannelli décroche ainsi le deuxième titre MVP de sa carrière internationale après celui de l’année dernière, au Championnat d’Europe remporté par son équipe.

La Dream Team               

Meilleur passeur: Simone Giannelli (Italie)

Meilleur opposé : Bartosz Kurek (Pologne)

Meilleurs récept-attaquants : Yoandy Leal (Brésil) et Kamil Semeniuk (Pologne)

Meilleurs centraux : Mateusz Bieniek (Pologne) et Gianluca Galassi (Italie)

Meilleur libéro: Fabio Balaso (Italie)

MVP : Simone Giannelli (Italie)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Pologne détrône la Turquie et complète le dernier carré de la VNL féminine avec l’Italie tombeuse des États-Unis.

Au bout du tie-break, la Pologne a battu la Turquie, tenante du titre de la compétition. L…