L’équipe féminine du Cameroun de volleyball a été battue en trois sets (20-25, 25-27, 19-25) par celle du Kenya ce mardi soir lors de son troisième match de la phase préliminaire du championnat du monde féminin 2022. Les lionnes indomptables perdent considérablement leur chance d’accéder au second tour de la compétition après trois échecs consécutifs.

Le duel africain du 19e Championnat du Monde féminin des Pays-Bas et de la Pologne n’a malheureusement pas souri aux lionnes du Volleyball. L’équipe féminine du Cameroun, s’est en effet inclinée devant le Kenya, son grand rival qu’elle connaît et maitrise parfaitement en trois sets (20-25, 25-27, 19-25) au terme d’un match allé plus vite qu’on ne l’avait imaginé. Après deux sorties ratée de part et d’autre, les deux représentants du continent noir à cette compétition avait soif d’une victoire pour se relancer dans le tournoi. Et le gymnase de GelreDome d’Arnhem a souri aux triples vice-championnes d’Afrique, plus autoritaire et décisives que  les Camerounaises carrément éliminées.

Sans Christelle Nana, Moma Bassoko et Stéphanie Fotso ou encore Victoire Nama, Sherilyn Bashorun et Iza Cathy Ambassa, écarté par la FIVB, l’équipe de Jean René Akono, triple championne d’Afrique en titre face au Kenya, ne debutait pas cette rencontre comme favorite. Porter par les plus anciennes Bikatal (11 points), Adiana (10) et Amana, elle a néanmoins au deuxième set perdu (25-27) réussi à afficher un sursaut d’orgueil devant l’expérience de Sharon Chumba qui a su concrétise la domination de son équipe en claquant 18 points. Après avoir accusé un débours de 6 points lors du troisième set le Cameroun a chuté comme au premier set perdu avec un écart de 5 points. Sans doute plus à sa jeunesse, le Camerounaises qui avec trois coupe d’Afrique remporté consécutivement, étaient devenues les nouvelles patronnes volleyball du continental ont baissé le pied ce mardi soir dans le gymnase de GelreDome d’Arnhem.

Et c’est assez logiquement que les vice-championnes en titre se sont imposées concevant par la même occasion toute leur chance de franchir le prochain tour mais pour y parvenir, les Malkia Strikers devront battre au moins l’un de leurs deux futurs adversaires. (Porto Rico et Belgique).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …