L’Afrique a récolté une nouvelle désillusion ce dimanche 25 septembre au GelreDome d’Arnhem. Le niveau est décidément élevé pour le Kenya et le Cameroun battus respectivement par la Belgique et les Pays-Bas ce dimanche au terme de leur deuxième match du Championnat du Monde féminin de volleyball 2022. 

Après la correction reçue face aux italiennes, championnes VNL 2022 (0-3  10-25, 12-25, 16-25), l’équipe féminine du Cameroun s’est une nouvelle fois inclinée 0 set à 3 (11-25, 20-25, 13-25), cette fois contre les Pays-Bas au GelreDome d’Arnhem dimanche, malgré la performance réalisée par sa réceptionneuse-attaquante Estelle Adiana meilleure marqueuse de la rencontre (12 points).

Un peu plus tôt dans la journée, devant la Belgique, les kenyanes essuyaient également leur deuxième échec 0-3 (11-25, 17-25, 11-25) après celui concédé en ouverture la complétion vendredi face aux Pays-Bas, Pays hôte en trois sets (15-25, 14-25, 11-25). Les pouliches de Paul Bitok peinent d’ailleurs à atteindre la barre de 20 points.

Quatre. C’est le nombre de défaite que comptent désormais les représentants de la confédération Africaine de Volleyball au Mondial féminin 2022 après trois journées. Des échecs conséquents qui mettent déjà une pression maximale sur les dames de Jean-René Akono et celle de  Paul Bitok.

Vendredi en ouverture, les kenyanes avaient pourtant bien débuté leur rencontre mais face à leur manque d’assurance, les Néerlandais ont réussi à surmonter la pente dans les deux premiers sets pour prendre le contrôle du match et s’imposer (3-0) devant leurs supporters à domicile et enregistrer la première victoire de la poule A. ce dimanche, elle n’ont pas pu faire mieux qu’une autre défaite en 3 sets devant une équipe moyenne de la Belgique.

De leur Côté, les championnes d’Afrique en titre ont été pris au bloc par l’Italie samedi (0-3) avant d’échouer face aux Pays-Bas dimanche. Les néerlandaises se sont pourtant montrées prenable par moment notamment au deuxième set où les partenaires de Simone Bikatal ont inscrit 20 points. Dominée par le manque de réalisme et des erreurs répétées au service, elles ont malheureusement concédé leur deuxième  contreperformance.

La tâche du second tour, s’annonce déjà ardue pour les africaines qui s’affronteront mardi dans un duel continental qui débouchera à la première victoire de l’Afrique dans ce 19e Championnat de Monde de Volleyball féminin que les Pays-Bas et la Pologne abritent depuis le 23 septembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …