Le 17 mai dernier, Naomi Chankoumi a été présélection pour une première en équipe nationale féminine du Cameroun. Sur la liste des 24 présélectionnées, c’est l’un des deux visages méconnus par le grand public camerounais. Aux premières heures de ce mardi 31 mai 2022, la récept-attaquante camerounaise qui évolue aux Etats-Unis s’est dévoilée à Cam Volley.

      – bonjour Naomi, comment est ce que je vous présente aux camerounais ? 

Bonjour Martial, je suis Naomi Chankoumi, une jeune joueuse de volleyball camerounaise qui a grandi aux États-Unis. J’ai commencé à jouer au volley à 9 ans. J’ai actuellement  18 ans, et cela fait 9 ans comme je suis dans ce sport

    – Quel est votre parcours, anciens clubs, club actuel, titres gagnés collectifs et individuels ?

A 9 ans je commence chez Spike Sport Volleyball. J’intégré le club Fort Bend Juniors Volleyball à 11 ans. J’ai ensuite changé de club pour la saison de mes 13 ans pour rejoindre Houston Skyline Juniors, le top 5 des clubs de Houston. Cette année-là, nous nous sommes qualifiées et avons remporté la 3e place dans la 13e division américaine aux Championnats nationaux juniors filles. J’ai continué à jouer à Houston Skyline jusqu’à la saison de mes 17 ans, lorsque je suis passé au Houston Juniors Volleyball Club. Nous nous sommes également qualifiés cette année-là pour les championnats nationaux de la division nationale, remportant la 2e place aux qualifications régionales Lonestar et Windy City.

Cette année était ma dernière saison et nous nous sommes également qualifiés dans la division américaine, remportant la 3e place à la fois au LoneStar Classic Qualifier et au Boston Volleyball Festival.Comment titres ​​individuels, j’ai gagné le prix ​​d’évasion (Houston Skyline Juniors), j’ai été Capitaine (Houston Juniors – saison 18), Capitaine (lycée Cysprings), ​​​​MVP (lycée Cysprings), et le prix de la meilleure attaquante (lycée Cysprings).

– Que connaissez-vous de la culture camerounaise et de son volleyball ?

Je sais que le Cameroun est un pays bilingue avec de nombreuses tribus. Je suis né à Bertoua et mes parents viennent de l’ouest du Cameroun. J’étais de retour à la maison il y a un an pour les funérailles de mon grand-père, j’ai donc eu l’occasion de visiter à nouveau mon village. Quant au volleyball camerounais, je ne sais que ce que mon père m’a dit. Son expérience de joueur dans l’équipe camerounaise, y compris les souvenirs et les leçons qu’il avait appris.

J’ai également eu le plaisir de voir et de parler avec Manuela Bibinbe de ses propres expériences au sein de l’équipe.

Je sais aussi que l’équipe féminine que je vais intégrer est 3 fois championne d’Afrique et qu’elle est vice-champions aux jeux africains. Elle participe également à l’échelle internationale avec notamment plusieurs championnats du monde à son actif.

    – Votre  père comment  est ce qu’il s’appelle et qu’est ce qu’il devient

Mon père s’appelle Whilly Tiedjop, il travaille pour Corporate America

– Pourquoi avoir accepté jouer pour l’équipe du Cameroun et non pas pour celle des États-Unis par exemple ?

Parce que c’est un privilège et un plaisir de jouer pour le pays de mes origines et j’en suis plus que reconnaissante de représenter mon pays.               

– Depuis combien de temps êtes-vous en contact avec l’entraîneur de l’équipe du Cameroun et a-t-il déjà assisté à l’un de vos matchs?

Il ne m’a regardé qu’à travers des vidéos

– Où et comment avez-vous reçu la nouvelle de votre présélection ? 

Je l’ai reçu par mon père Il avait posté la liste sur Facebook J’étais vraiment heureuse et honorée d’avoir été choisie     

– Et vous pensez être sur la liste définitive des 14 joueuses ? 

C’est la décision que doivent prendre les entraîneurs, mais c’est déjà un honneur d’être appelé pour le stage et c’est là que j’aurai l’occasion de montrer ce que je peux apporter à l’équipe

– Puisque vous êtes nées au Cameroun, j’estime que vous connaissez ce qu’on appelle BHB ?                 

Oui c’est La nourriture     

– Si mais quel genre de nourriture ?

Beignet Haricot Bouillie. Ma mère fait beaucoup de plats camerounais donc je suis au courant de ça et de son célèbre histoire au Cameroun.

    – Et vous les aimez ?

Je ne suis pas fan du Beignet Haricot mais j’aime bien la bouillie au citron vert                     

– J’aurais certainement l’occasion de vous amenez à les aimer

(Rire) okay

– Merci pour l’interview et à bientôt à Yaoundé

Merci de m’avoir consacré votre temps et au plaisir de vous voir!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …