L’ancien capitaine de l’équipe nationale de volley-ball masculin du Cameroun, de Chaumont et Plessis-Robinson a mis un terme sa carrière lundi 25 mars 2024. L’attaquant Camerounais qui va souffler sur sa 40e bougie le 22 novembre prochain, quitte le volley-ball de haut niveau avec plusieurs titres collectifs et individuels dans sa gibecière.

Le Plessis-Robinson Volley-Ball, sera finalement le dernier club professionnel de Nathan Wounembaina. La légende du volley-ball camerounais a mis un terme à sa carrière lundi 25 mars 2024 à presque 40 ans.  Après une retraite internationale et un retour controversé chez les lions indomptables de volley, ”Natho” pour les intimes, a pris la lourde décision d’ouvrir un nouveau chapitre de sa vie, très loin du volley-ball professionnel qui a fait partir de sa vie pendant pratiquement deux décennies.

Il y a 20 ans dans le grand Nord du Cameroun avec SMNC de Ngaoundéré, commençait sa vie de volleyeur. Après quelques saisons au sein du championnat camerounais, il ira chercher fortune dans d’autres pays africains comme l’Algérie, et l’Egypte dotées des Championnats plus structurés. Au bout de quelques saisons, son talent va le propulser en Belgique où débute son long voyage sur le continent européen. Après 4 saisons passées au sein des clubs Belges Lindemans Aalst et VC Greenyard Maaseik, où il a été deux fois champion et une fois vainqueur de la coupe de Belgique, Nathan va déposer ses valises en France en 2013 notamment à Chaumont Volley-Ball 52 Haute-Marne où il passe 4 saisons entre 2013-2017. Il rejoint dans la foulée pour trois années Tour Volley-ball et puis surviendra un retour surprenant sur le continent avec le club libyen d’Aswehly Sports en 2020. Après  trois titres de champion de France, une coupe et un trophée de meilleur réceptionneur de la saison 2019. Nathan était au sommet de la gloire. Au terme d’une saison tumultueuse en Libye, il fera son grand retour sur le vieux continent par l’Italie avec Vérone Volley à 37 ans. Malgré son âge avancé, il fera sensation sur le taraflex de la SuperLega et sera même élu une fois MVP d’un match remporté par son club.

Comme pour faire ses adieux à un championnat qui la révélé aux yeux du monde entier, il est retourné sur ses pas en France. Là-bas, il va rejouer une saison pour Chaumont et rafler plusieurs trophées de MVP. Et pour définitivement clôturer ce riche parcours, il s’est engagé pour une saison avec le Plessis-Robinson avant même de rejoindre l’équipe du Cameroun pour le championnat d’Afrique des Nations de Volley-ball masculin Caire 2023. Les dirigeants des Hiboux feront du Camerounais le capitaine du club. Son expérience a aidé le groupe à terminer 9e de la Marmara SpikeLigue avec un titre de MVP décroché au cours de la saison sur le plan individuel.

Capitaine de nombreux clubs où il a élu domicile, Nathan a mené son exceptionnelle carrière de manière très cohérente et silencieuse. Il est pour le moment le seul africain à 10 saisons au sein du championnat professionnel de France LAM, surnommé cette saison Marmara SpikeLigue c’est d’ailleurs selon plusieurs experts de la discipline l’un des plus grands joueurs de la dernière décennie du championnat français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …