A cinq mois du coup d’envoi de la 20eme édition de sa compétition, la Fédération Internationale de Volleyball n’a toujours pas annoncé le lieu où va se dérouler l’évènement. Mais quatre pays sont en pole position. La Serbie et la Turquie devraient organiser le championnat du monde masculin 2022 prévu du 26 août au 11 septembre avec le Qatar et la Pologne. Toutefois, l’information n’est pas encore été confirmée par la FIVB.  

Selon  Worldfvolley.com, le président de la FIVB, le Dr Ary Graça et d’autres représentants de l’instance faîtière du volleyball mondial, ont tenu une réunion il y’a quelques jours, avec le président de la Fédération serbe de volleyball, Zoran Gajic et le président de la Fédération turque de volleyball, Akif Üstündağ. A l’issue de cette assise, la Serbie et la Turquie ont été désignées comme principaux candidats pour accueillir la phase de poules du prochain championnat du monde masculin aux côtés du Qatar et de la Pologne.

Rappelons que le 7 mars dernier, la FIVB avait lancé un processus d’appel d’offres accéléré pour la Championnat du monde FIVB de volley-ball masculin qui avait été retiré à la Russie en raison de la guerre en cours en Ukraine et la date limite de dépôt des offres était fixée au lundi 14 mars 2022.

La Fédération Internationale de Volleyball, était à la recherche de plusieurs pays pour accueillir la phase de poules, de deux pays pour les huitièmes de finale et les quarts de finale et d’un pays pour abriter les demi-finales et  finales de l’édition 2022 du championnat du monde qui a été réduit à 52 matchs.

Et à pratiquement 150 jours du match d’ouverture de l’épreuve, la FIVB n’a toujours pas dévoilé l’identité des nouveaux pays hôtes du prochain championnat du monde masculin de volleyball, initialement prévu en Russie et finalement retiré au pays en raison de la guerre en Ukraine.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

VNL 2024 (F) : Le tableau des quarts de finale avec les États-Unis

Les États-Unis, ont décroché le dernier ticket de la phase finale de la Ligue des Nations …