L’équipe nationale masculine de volleyball du Maroc s’est  dotée  d’un nouvel entraîneur principal. L’argentin Ruben Wolochin de 52 ans au long parcours, a été officialisé mercredi 1er juin 2022. Ce sera la première fois qu’il entraîne une sélection nationale.

Après avoir entrainé plusieurs clubs dans le monde entier, Ruben Wolochin a accepté un nouveau challenge. Il entrainera pour la première fois de sa carrière une sélection nationale. L’expérimenté entraîneur argentin a été nommé à la tête de l’équipe marocaine de volleyball. Le nouvel entraîneur aura pour tâche urgente de superviser les préparatifs des deux équipes seniors en cas de participation aux Jeux de la solidarité islamique qui se tiendront en Turquie du 9 au 18 août 2022.

Ruben Wolochin  a entraîné des stars comme Bruno Lima et Martin Ramos, qui étaient les meilleurs joueurs du groupe argentin qui avait renversé le  Brésil, champion en titre lors des JO, et remporté le bronze aux Jeux Olympique de Tokyo 2020. L’argentin de 52 ans a près de 30 ans d’expérience en tant qu’entraîneur et a marqué les esprits au sein de nombreux championnats notamment  en Espagne, en Finlande, en Allemagne, au Danemark et en Hongrie (Kaposafari),où évoluent les Lions de l’Atlas, Hamza Oyashi et Oussama Al-Azhari.

Récemment nommé coach principal des Black Hawks d’Hyderabad, Ruben est  le seul entraîneur étranger de la Prime Volleyball League (PVL), la ligue professionnelle de l’Inde. Il a porté les Black Hawks à la 4e position du tournoi de pré-saison qui s’est tenu du 5 au 27 février dernier.

Un excellent Background qui devrait le servir à produire de nouvelles stratégies et de nouveaux styles pour redorer l’image de l’équipe nationale masculine du Maroc. Les lions de l’atlas du volleyball courent toujours après leur premier titré continental en cinq apparitions en championnat d’Afrique des nations de volleyball. La meilleure performance du Maroc c’est la troisieme place décroché en 1976, 2013 et en 2015. Aucune participation en championnat du monde encore moins aux Jeux Olympique.

L’argentin Ruben Wolochin a hérité d’un vaste chantier marocain qui pourrait démarrer en Turquie avec les Jeux de la solidarité islamique Konya 2022.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mercato : après une saison en Israël, Vanessa Agbortabi est de retour en Europe

La réceptionneuse-attaquante allemande d’origine camerounaise a déposé ses valises a…